En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Logo ENVT Logo INP-EI purpan Logo UPS-Tlse3

Toxalim

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Equipe

Responsable d'équipe: Gladys MIREY

Composition de l'équipe

Photo E08

(cf. photo de droite à gauche, 2e rang puis 1er rang)

  • Gladys           MIREY            MCU Faculté de Pharmacie (PhD, HDR), Responsable d'équipe
     
  • Julien             VIGNARD         CR2 INRA (PhD)
  • Bernard          SALLES            PREX2 Pharmacie (DMV, Dr.Pharm., PhD, HDR)
  • Elisabeth        BEZINE            Doctorante (2012-2015)
  • Yoann            FEDOR             Doctorant (2009-2012)
  • Saleha            HASHIM           AT Faculté de Pharmacie
  • Elisa               BOUTET           MCU Faculté de Pharmacie (2011-2017)

 

Contact de l'équipe

Gladys MIREY

UMR 1331 TOXALIM INRA/INP/UPS - Equipe Génotoxicité & Signalisation
180, chemin de Tournefeuille, BP 93173
31027 TOULOUSE Cedex 3, France

Tel : +33 (0)5 82 06 63 00
Fax : +33 (0)5 61 28 52 44 

1) Personnels permanents

(ordre alphabétique)

Anne FERNANDEZ-VIDAL (PhD), MCU

Tel : +33 582 06 63 38
Fax : +33 561 28 52 44

  • Anne a obtenu son doctorat à l’université Paul Sabatier de Toulouse en 2008 (INSERM – U563 Equipe B. Payrastre). Elle a étudié l’influence du microenvironnement sur la régulation de la prolifération des cellules hématopoïétiques. Elle a ensuite effectué son post-doctorat dans l’équipe de J-S Hoffmann (CNRS - INSERM U1037) et s’est intéressée aux mécanismes de contrôle de la réplication de l’ADN dont la dérégulation est source d’instabilité génétique. Anne a intégré l’équipe en septembre 2015 comme Maitre de conférences en Toxicologie à la faculté de Pharmacie de Toulouse et oriente à présent ses recherches sur l’étude du stress réplicatif suite à l’exposition à divers xénobiotiques.

Saleha HASHIM, AT (Faculté de Pharmacie)

Tel : +33 582 06 63 63
Fax : +33 561 28 52 44

  • Saleha a été recrutée en 2008. Elle participe à la préparation des TPs de Toxicologie à la Faculté de Pharmacie et, dans l'équipe, elle assure le maintien des solutions et la gestion du matériel nécessaire aux expérimentations.

Gladys MIREY (PhD, HDR), MCU

Tel : +33 582 06 63 38
Fax : +33 561 28 52 44

  • Gladys a obtenu son doctorat de Biologie Moléculaire et Cellulaire en 2000 à Paris (Institut Curie) et a effectué un post-doctorat à l’Université de Harvard aux Etats-Unis ainsi qu’à l’Université de Toulouse. Son travail porte principalement sur l’étude de voies de signalisation et sur la régulation du cycle cellulaire. Maître de conférences depuis 2004, elle a rejoint l’équipe de B. Salles en 2008 et a orienté son activité vers le développement de biotraceurs, afin de caractériser et de suivre les effets de substances génotoxiques

Julien VIGNARD, (PhD), CR2 INRA

Tel : +33 582 06 63 64
Fax : +33 561 28 52 44

  • Julien a obtenu son doctorat de Biologie Cellulaire à l'INRA de Versailles en 2007 avant de partir au Canada effectuer un post-doctorat (Equipe J.Y. Masson, Québec). Il s'est principalement intéressé aux mécanismes de réparation des dommages à l'ADN en se focalisant plus particulièrement dans l'étude de la Recombinaison Homologue. Il a intégré notre équipe en Septembre 2011 en tant que Chargé de Recherche et a concentré ses activités sur le développement de biomarqueurs des dommages à l'ADN dans le but de mettre au point de nouveaux tests de génotoxicité.

2) Personnels temporaires

Benoît PONS, Doctorant (2016-2019)

Tel : +33 582 06 64 19
Fax : +33 561 28 52 44

  • Benoit a fait des études d’ingénieur en biochimie à l’Institut National des Sciences Appliquées (INSA) de Toulouse. Il a rejoint l’équipe en 2016 dans le cadre de sa thèse. Celle-ci porte sur les effets génotoxiques de la toxine bactérienne Cytolethal Distending Toxin (CDT) dans la cancérogénèse colorectale.​

3) Anciens membres de l'équipe

Bernard SALLES (Pr en Pharmacie, HDR), PREX2

  • Bernard a créé et animé l'équipe "Radiobiologie et réparation de l'ADN" de l'IPBS (UMR5089 CNRS/Université) dédiée à la réparation des lésions de l'ADN, de 1991 à 2010. Un des objectifs consistait à valider des molécules sensibilisant les cellules tumorales au traitement radiothérapeutique inducteur de cassures par inhibition de l'activité de réparation. L’équipe a été soutenue par différents contrats nationaux et régionaux (cancéropole GSO, ARC, la LIGUE contre le Cancer - équipe labellisée). Il a également dirigé Toxalim de 2011 à 2017.

Elisa BOUTET, MCU (2011-2017)

  • Elisa a fait ses études de Pharmacie à Lyon puis son doctorat dans l’industrie pharmaceutique (1999–2002). Maître de conférences en Toxicologie à la faculté de Pharmacie de Toulouse depuis 2005, elle a orienté sa recherche dans le domaine de la toxicologie, notamment la toxicologie professionnelle des pesticides.

Vanessa GRAILLOT, Post Doctorante (2015-2017)

  • Vanessa a obtenu son doctorat de Toxicologie en 2012 à l’INRA de Toulouse, au sein de Toxalim. Son travail portait sur l’appréciation quantitative de l’exposition alimentaire à des mélanges de pesticides et mécanismes de génotoxicité. Au sein de l’équipe, elle a développé un test de micronoyau en temps réel dans le cadre du projet Genotrace.

Marianne CHEVALIER, CDD AI (2014-2017)

  • Marianne a fait un BTS Bioanalyses et Contrôles au lycée Jean Mermoz à Montpellier. Elle a été recrutée sur le projet "Pesticides exposure, Biomarkers and Genetic Polymorphisms" financé par l'ITMO Cancer-INCA (coord. Elisa Boutet).

Sarah BETTINI, Doctorante (2013-2016)

  • Sarah a fait des études de Biologie Cellulaire et Immunologie à l'Université Paul Sabatier (Toulouse 3). Elle a rejoint notre équipe en 2013 dans le cadre de sa thèse. Son sujet portait sur l'étude de la génotoxicité des nanoparticules, en particulier du TiO2, comme contaminants alimentaires.

Elisabeth BEZINE, Doctorante (2012-2015)

  • Elisabeth a fait des études de Biologie Cellulaire et Moléculaire à l'Université Paul Sabatier. Elle a rejoint notre équipe en 2012 dans le cadre de son stage de Master 2 Recherche. Son sujet porte sur l'étude des voies de signalisations activées en réponse aux dommages induits par la toxine bactérienne CDT.

Denis JULLIEN, Post-doctorant (2011-2014)

  • Denis a obtenu son doctorat à l'Université Paul Sabatier à Toulouse en 1998. Durant son stage postdoctoral à Edimbourg dans le groupe de Y. Adachi, il a étudié la protéine 53BP1 dans les foyers de cassure double brin. Il s'est ensuite intéressé au contrôle de la transition G2/M dans le groupe de B. Ducommun, en particulier à la régulation de la phosphatase CDC25B. Il a travaillé au développement de senseurs fluorescents de détection du stress génotoxique.

Yoann FEDOR, Doctorant (MESR) 2009-2012

  • Yoann a rejoint l’équipe en 2008 à l’occasion de son stage de Master 2, portant sur l’étude de nouvelles fonctions de la protéine Ku - impliquée dans la réparation des cassures double-brin par le mécanisme de Jonction des Extrémités Non Homologues. Il a obtenu une allocation ministérielle pour initier un travail de doctorat (2009-2012) et développer des biomarqueurs des cassures double-brin de l’ADN.

Marie-Laure TRAVERS, Ingénieur d’Etude (2010-2011)

  • Marie-Laure a rejoint l’équipe en 2010 pour y étudier les mécanismes conduisant aux cassures double-brin de l’ADN, après exposition des cellules à la toxine CDT. Elle est spécialisée en cytométrie de flux mais développe également des approches biochimiques et cellulaires.

4) Thèses et masters encadrés

Encadrement de thèse

  • BETTINI Sarah (Financement 2013-2016 : Labex Serenade) "Exposition orale de nanoparticules de dioxyde de titane chez le rat". Dir : 50 % E. Houdeau - 50 % E. Boutet.
  • BEZINE Elisabeth (Bourse ministerielle, 2012-2015) "Effets de la toxine bactérienne CDT et mécanismes cellulaires de signalisation". Dir : 50% G. Mirey - 50% J. Vignard.
  • FEDOR Yoann (Allocataire, 2009-2012) Une lignée cellulaire détectant les cassures double-brin de l’ADN : modèle pour comprendre les mécanismes de réparation et outil de diagnostic génotoxique. (Dir 50% B. Salles - 50% G Mirey)

Encadrement de Master

2018

  • Sapir Thomas. Master 2 « Microbiologie », Université Paul Sabatier. Rôle de la Cytolethal Distending Toxin comme facteur de virulence (Dir. G Mirey).
  • Bobet Aurélie. Master 1 Bio-Santé, Faculté de Pharmacie, Université Paul Sabatier. Mise en place d’un test de cytotoxicité (Dir. G Mirey).

2017

  • McKinnon Jasmine. Erasmus. Newcastle University. Micronucleus assay in living cells (Dir. G Mirey & V Graillot).

2016

  • Bouamama Yassine. Master 2 Professionnel « Biologie Intégrative et Toxicologie », Université Paul Sabatier & ENVT. Nouveau test de cytotoxicité pour l’analyse de substances génotoxiques et de leurs mécanismes d’action (Dir. J Vignard & M Audebert)
  • Dupuy Jean-Sébastien. Master 2 « Chimie Santé», Université Paul Sabatier. Génotoxicité de la Cytolethal Distending Toxin et mécanismes d’action (Dir. J Vignard & G Mirey)
  • Méténier Thibault. Master 2 Professionnel « Biologie Intégrative et Toxicologie », Université Paul Sabatier & ENVT. Développement d’un test micronoyau en temps réel (Dir. G Mirey & V Graillot)

2015

  • Dormoy Inge. Master 2 Professionnel « Biologie Intégrative et Toxicologie », Université Paul Sabatier & ENVT. Effet de la Cytolethal Distending Toxin sur la cancérogénèse (Dir. J Vignard & L Huc)
  • Hanique Mélissa. Master 2 Professionnel « Expression Génique et Protéines Recombinantes », Université Paul Sabatier. Génotoxicité de la Cytolethal Distending Toxin et mécanismes d’action (Dir. G Mirey)

2014

  • Malaisé Yann. Master 2 Professionnel « Expression Génique et Protéines Recombinantes », Université Paul Sabatier. Nouveau test de cytotoxicité pour l’analyse de substances génotoxiques et de leurs mécanismes d’action (Dir. J Vignard)
  • Chatel Henri. Master 2 recherche « Biologie Structurale et Fonctionnelle », Université Paul Sabatier. Etude structure-fonction de la toxine bactérienne CDT (Dir. G Mirey)
  • Michel Géraldine. Master 2 Professionnel « Biologie Intégrative et Toxicologie », Université Paul Sabatier & ENVT. Modulation de p53 par les récepteurs PPARs et destinées cellulaires hépatiques (Dir. G Mirey & A Montagner)

2013

  • Ducos Marion. Master 2 Professionnel « Biologie Intégrative et Toxicologie », Université Paul Sabatier & ENVT. Nouveau biomarqueur de cassures double-brin de l’ADN en temps réel. (Dir. G Mirey & D Jullien)
  • Loeuillet Aurore. Master 2 Professionnel « Biosanté » Université Paul Sabatier. Nouvelle approche pour l’analyse de substances génotoxiques et de leurs mécanismes d’action (Dir. J Vignard)

2012

  • Bézine Elisabeth. Master 2 Recherche « Cancérologie » Université Paul Sabatier. Etude des voies de signalisations activées en réponse aux dommages à l’ADN induits par la toxine bactérienne CDT (Dir. G Mirey & J Vignard)
  • Boulanouar Yasmine. Master 2 Recherche THERV « Toxicologie Humaine, évaluation de Risques et Vigilance » Université Paris Sud. Effets génotoxiques d’un pesticide, le captane, et voies de réparation (Dir. E Boutet)

2011

  • Bourdoncle Marion. Master 1 Bio-Santé, Faculté de Pharmacie, Université Paul Sabatier. Etude du recrutement de 53BP1 après un stress génotoxique (Dir. G Mirey)
  • Brunschwig Laura. Master 2 recherche « Cancérologie » Université Paul Sabatier. Etude des effets génotoxiques des pesticides et de leurs mécanismes de réparation (Dir E Boutet)
  • Féliu Catherine. Master 2 recherche «Toxicologie» Université Paris XI et Paris V. Etude des effets génotoxiques et des mécanismes d’action de la Toxine CDT (Dir G Mirey)
  • Legendre Julie. Master 1 Bio-Santé, Faculté de Pharmacie, Université Paul Sabatier. Etude de l’apoptose induite par la Cytolethal Distending Toxin (Dir. G Mirey)
  • Grey James. Erasmus, Newcastle University. 53BP1 recruitment after a genotoxic stress (Dir G Mirey)