En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Logo ENVT Logo INP-EI purpan Logo UPS-Tlse3

Toxalim

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

1.Toxinogénèse

Biosynthèse de la Patuline

Toxinogénèse
© UMR1331
La patuline est la mycotoxine la plus répandue dans les pommes et les produits dérivés tels que les jus de fruits, cidre, compotes et autres aliments destinés aux jeunes enfants. L'exposition à cette mycotoxine est associée à des problèmes immunologiques, neurologiques et gastro-intestinaux.

La patuline est la mycotoxine la plus répandue dans les pommes et les produits dérivés tels que les jus de fruits, cidre, compotes et autres aliments destinés aux jeunes enfants. L'exposition à cette mycotoxine est associée à des problèmes immunologiques, neurologiques et gastro-intestinaux. L’évaluation des risques pour la santé dus à la consommation de patuline par l’homme a conduit de nombreux pays à réglementer sa quantité dans les aliments. La patuline est un contaminant chimique toxique produite par plusieurs espèces de moisissures, en particulier des espèces d’Aspergillus, Penicillium et Byssochlamys. Parmi les espèces d'Aspergillus, le nombre d'espèces capable de produire de la patuline est limitée à trois espèces du groupe Clavati: A. clavatus, Aspergillus giganteus et A. longivesica. Pour le genre Penicillium, après avoir vérifié un grand nombre d'isolats de chaque espèce et la ré-identification de certains isolats, une récente revue dénombre 13 espèces productrices : P. carneum, P. clavigerum, P. concentricum, P. coprobium, P. dipodomyicola, P. expansum, P. glandicola, P. gladioli, P. griseofulvum, P. marinum, P. paneum, P. sclerotigenum, P. vulpinum. Enfin pour le groupe Byssochlamys / Paecilomyces, seul B. nivea et certaines souches de Paecilomyces saturatus sont capables de produire de la patuline. Parmi ces espèces, P. expansum est responsable de la pourriture dans les fruits à pépins (pommes et poires) caractérisée par une pourriture molle accompagnée éventuellement de pustules bleues. Cette espèce est considérée comme la principale source de patuline dans ces fruits et par conséquent dans les produits dérivés de pomme.

Une pleine compréhension de la génétique moléculaire concernant la biosynthèse de la patuline est incomplète, contrairement à d'autres mycotoxines réglementés (aflatoxines, les trichothécènes et fumonisines), bien que les structures chimiques des précurseurs de la patuline sont maintenant connus. Sur la base d'un grand nombre d'études biochimiques, la voie quasi complète de la biosynthèse de la patuline a été déterminée (figure 1). Comme plusieurs autres principales mycotoxines, par exemple, aflatoxines, les fumonisines et ochratoxines, la patuline est un métabolite polycétide.

Image1
Notre objectif principal est d'élucider et de caractériser le rôle des gènes impliqués dans la biosynthèse. Nous avons identifié récemment dans le génome d’Aspergillus clavatus, un groupe de 15 gènes impliqués dans la biosynthèse de la patuline (figure 2) (Puel et al., 2010). Auparavant, nous avons isolé à partir Byssochlamys nivea, trois gènes codant respectivement pour une polykétide synthase (synthase d'acide 6-méthylsalicylique), un alcool déshydrogénase (isoepoxydon déshydrogénase) (Puel et al., 2007) et un ATP binding cassette (ABC) transporteur. Ce dernier gène a été également isolé à partir de Penicillium griseofulvum et Penicillium expansum.

Image2

Enfin certains gènes codant des enzymes du cytochrome P450 impliqués dans deux étapes précoces de la voie de la patuline ont été isolés à partir A. clavatus et caractérisés par expression hétérologue dans la levure (Artigot et al., 2009).