En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Labex TULIP CNRS

Laboratoire des Interactions Plantes-Microorganismes - LIPM

Laboratoire des Interactions Plantes-Microorganismes

Membres - Réponse de la plante à son environnement et réseaux de signalisation immunitaire

Dr Dominique Roby, DR1 CNRS, responsable de groupe

Dominique ROBY

Dominique a réalisé sa thèse de Doctorat au laboratoire de Physiologie Végétale de Toulouse ; son travail concernait l’étude des mécanismes de défense induits dans les plantes par des éliciteurs fongiques et le rôle de l’éthylène en tant que signal dans ces processus. Elle a ensuite été recrutée en tant que Chercheur CNRS pour travailler sur la régulation des gènes de défense dans les plantes en réponse à une infection fongique. Après 4 ans, elle est partie à l’Université de Rutgers (USA), puis au Département des Produits de l’Agriculture de la société DuPont de Nemours (USA) pour aborder le rôle et la régulation transcriptionnelle des gènes de chitinases dans l'immunité végétale. Elle a ensuite rejoint le LIPM en 1990 et démarré un groupe en collaboration avec Yves Marco, sur l’étude des interactions plantes-bactéries et plus particulièrement le contrôle de la Réponse Hypersensible, une forme de mort cellulaire encore peu comprise. Actuellement, les principaux objectifs de ses recherches, en collaboration avec Sylvain Raffaele, sont d’identifier des composantes clé de la résistance quantitative chez Arabidopsis à deux agents pathogènes d'intérêt agronomique majeur: la bactérie pathogène Xanthomonas campestris et le champignon nécrotrophe Sclerotinia sclerotiorum.  Ce programme est développé en collaboration étroite avec le groupe de Fabrice Roux, s'intéressant à l’identification des bases génétiques sous-jacentes à la co-évolution plante – pathogène et plante – plante.

Dominique est actuellement coordinatrice du LabEx TULIP (https://www.labex-tulip.fr/Le-LabEx) et Chef de Département Adjoint du département Santé des plantes et Environnement (SPE) INRA.

email

Dr Sylvain Raffaele, CR1 INRA , co-responsable de groupe

Sylvain Raffaele

Sylvain a obtenu un doctorat de l’Université Paul Sabatier de Toulouse en 2006. Ses travaux au Laboratoire des Interactions Plante Micro-organismes (LIPM), dans le groupe de Dominique Roby et Yves Marco, ont révélé le rôle d’une classe de lipides végétaux dans la réponse aux bactéries pathogènes. Ses études post-doctorales ont commencé à Bordeaux dans le groupe de Sébastien Mongrand, sur les protéines de la famille des Remorines, et le rôle des microdomaines membranaires de plante dans la propagation virale. De 2008 à 2012, ses travaux dans le groupe de Sophien Kamoun, au Sainsbury Laboratory de Norwich (UK) ont porté sur la génomique de l’agent du mildiou de la pomme de terre, Phytophthora infestans. Il a intégré le LIPM comme chargé de recherche INRA en 2012. Il coordonne désormais un programme de recherche pluridisciplinaire visant à obtenir la compréhension la plus complète possible des mécanismes moléculaires impliqués dans la résistance quantitative des plantes et la pathogénicité des champignons dans le pathosystemeArabidopsis thaliana–Sclerotinia sclerotiorum.

email

Dr Adelin Barbacci,

email

Dr Carine Huard-Chauveau, IE INRA

Carine CHAUVEAU

Pendant sa thèse au laboratoire de Biochimie et Structure des Protéines, INRA de Jouy-en-Josas, Carine a travaillé sur la caractérisation des hydrolases du peptidoglycane de Lactococcus lactis. Elle a été ensuite recrutée dans l’unité de Pathologies de Petits Ruminants au laboratoire de Sophia-Antipolis de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail). Elle a rejoint le LIPM en 2005. Elle est impliquée dans la caractérisation des gènes contrôlant la résistance quantitative d’A.thaliana à Xanthomonas campestris pv campestris (projets ANR Quantirex 2009-2013 ;  ANR Riposte 2014-2018).

email

Mehdi Khafif,  AI INRA

Mk_150

Mehdi a obtenu son Master 2 en Biologie Végétale à l’Université de Montpellier. Il a ensuite travaillé à l’ISV à  Gif-su-Yvette sur la tolérance des plantes aux stress abiotiques. Il a par la suite intégré l’équipe d’A. Bendahmane à l’URGV d’Evry, en collaboration avec O. Voinnet, afin de réaliser le clonage positionnel de gènes impliqués dans l’action des miRNA. Depuis 2009 il a rejoint le groupe de D. Roby et travaille à l’identification de gènes clé de la Réponse Hypersensible (HR) et/ou de la résistance d’Arabidopsis à Xanthomonas campestris pv campestris. Il est également en charge de la  mise en œuvre de la plateforme de phénotypage de plantes à  haut débit « Toulouse Plant Microbe Phenotyping ».

email
email

Delplace Florent, étudiant en thèse

Florent-150

Après une licence de Biologie à l'Université Paul Sabatier de Toulouse, parcours Microbiologie et Agrobiosciences, Florent a intégré le Master de Biologie Végétale, parcours recherche ADAM (Adaptation, Développement et Amélioration des plantes en présence de Microorganisme) à l’Université Paul Sabatier. Après son Master 1 dans l’équipe de Dominique Roby, il poursuit dans le contexte d’un Master 2 son projet qui vise à identifier des composantes des voies de signalisation dépendantes de RKS1, une kinase atypique conférant chez Arabidopsis thaliana une résistance quantitative à la bactérie pathogène Xanthomonas campestris.

email