En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal ENVT

INTHERES

Bactéries pathogènes Vs antibiotiques

La prise en charge des infections bactériennes chez les animaux comme chez l’Homme repose généralement sur l’administration d’antibiotiques. Cependant, les bactéries peuvent développer différents mécanismes pour devenir insensibles à l’activité des antibiotiques et survivre malgré les traitements.

L’antibiorésistance qui rend la bactérie définitivement résistante à l’antibiotique est le mécanisme le plus connu et nous travaillons à améliorer l’usage des antibiotiques en médecine vétérinaire pour diminuer la sélection de bactéries résistantes en cours de traitement.

En parallèle de l’antibiorésistance, il existe d’autres mécanismes réversibles tels que la tolérance aux antibiotiques ou la formation de biofilm qui permettent aux bactéries de survivre temporairement en présence d’antibiotiques et sur lesquels nous menons aussi des recherches

Objectifs de l’axe :

Maintenir l’efficacité d’antibiotiques existants et identifier de nouvelles solutions thérapeutiques.

Maintenir l’activité d’antibiotiques existants 

Nous travaillons à optimiser les posologies pour augmenter l’activité sur les bactéries et/ou pour diminuer la sélection de résistances.

Une partie de nos projets consiste à exposer dans des systèmes dynamiques tels que les Hollow Fibers® des bactéries aux mêmes concentrations d’antibiotiques que celles obtenues chez l’animal lors d’un traitement « standard » et à évaluer le nombre de bactéries tuées ou devenant résistantes en fonction des posologies testées.

Modèle Hollow Fiber

Modèle Hollow Fiber

Identifier des solutions thérapeutiques innovantes

Biofilm

Les infections bactériennes associées à des biofilms et notamment les mammites à Staphylococcus aureus chez la vache laitière sont des infections très difficiles à éradiquer à cause d’une organisation et d’un fonctionnement particuliers de la communauté bactérienne. La récalcitrance des biofilms aux traitements est en particulier liée à la présence, dans ceux-ci, de nombreuses bactéries tolérantes aux antibiotiques appelées « persisters ». Aucun antibiotique disponible en médecine vétérinaire n’est capable d’éradiquer des biofilms formés et les solutions thérapeutiques doivent faire appel à d’autres types de molécules. Nous testons donc en laboratoire des combinaisons de molécules antibiotiques et non antibiotiques sur des biofilms bactériens.

Tolérance

A la tolérance induite par l’environnement des bactéries, comme celle observée dans les biofilms, peut s’ajouter une tolérance génétique, c’est-à-dire acquise, comme certaines résistances, par mutation des bactéries. Ces mutations permettent aux bactéries de produire des « persisters » en grand nombre, et ainsi de survivre temporairement en présence d’antibiotiques. La détection, la mesure et la prise en compte de la tolérance dans les traitements parait d’autant plus importante qu’elle semble favoriser une acquisition ultérieure de la résistance. Certaines de nos études visent donc à mieux caractériser la tolérance, et notamment à évaluer son évolution, en parallèle de la résistance, lors de traitements antibiotiques mis en œuvre dans nos modèles infectieux in vitro.

Principales compétences mises en œuvre dans l’axe

Pharmacocinétique/pharmacodynamie, bactériologie et biologie moléculaire.