En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal MAB CEFS Réintroduction du bouquetin des Pyrénées

Accueil

Jean-François Gerard (Chercheur)

Comportement individuel et organisation sociale des grand herbivores sauvages
Phoque_gris

Jean-François Gerard

CEFS (Comportement et Ecologie de la Faune Sauvage)

U.R. I.N.R.A. 0035
24 Chemin de Borde Rouge, Auzeville, CS 52627
31326 Castanet-Tolosan Cedex, France.

Tél.: 33(0) 5 61 28 54 78
Fax: 33(0) 5 61 28 55 00

E-mail: jean-francois.gerard_at_inra.fr

Profil researchGate : Jean-François Gerard

ProdINRA

Formation / Training

1993. Thèse d’université (Ph. D.). Autonomie des systèmes biologiques et évolution. Considérations théoriques et application à l’éco-éthologie des ongulés sauvages. Université Toulouse III.

Thème de recherche / Research thematic

Français. — Bien que cela soit rarement mis en avant en écologie comportementale ou en biologie évolutive, les systèmes vivants (cellules, organismes multicellulaires, collectifs d’individus) déterminent eux-mêmes — par ce qu’ils sont et ce qu’ils font — le monde et les propriétés du monde dans lequel ils vivent  (Maturana et Varela 1987 ; Lewontin 2000). L’oxygène est un poison mortel pour les bactéries anaérobies, mais il est vital pour la plupart des cellules eucaryotes ; l’air est simplement quelque chose qui se respire pour un paresseux, mais il a aussi une portance pour un mammifère plus vif et pourvu d’un patagium comme un écureuil volant ; la taille des groupes ne change pas avec l’ouverture de l’habitat chez les chevaux, mais elle s’accroît avec la distance à laquelle les individus peuvent se percevoir chez les ruminants vivant en groupes qui fusionnent et éclatent fréquemment. La propension des systèmes vivants à spécifier le monde dans lequel ils vivent est nommée « énaction » (Varela 1989). Une part importante de mon activité vise à illustrer ce phénomène chez des mammifères, et si possible, à en décortiquer les mécanismes, notamment dans le cas des systèmes collectifs (groupes ou populations). Intégrer le fait que les systèmes vivants spécifient le monde et les propriétés du monde dans lequel ils vivent est fondamental pour comprendre la façon dont ils réagissent lorsque l’environnement change, mais aussi la façon dont ils évoluent et colonisent de nouveaux milieux : une variation héritable de la morphologie, de la physiologie ou du comportement induit typiquement un changement dans la niche écologique spécifiée par l’individu et le(s) collectif(s) au(x)quel(s) il participe.

English. — Though this is rarely pointed out in behavioural ecology and evolutionary biology, living systems (cells, multicellular organisms, collectives of individuals) determine themselves — by what they are and what they do — the world and the properties of the world in which they live  (Maturana and Varela 1987; Lewontin 2000). Oxygen is lethal for anaerobic bacteria, but vital for most eukaryote cells; air is simply something that is breathed for a sloth, but also a lifting medium for a more lively mammal wearing a patagium such as a flying squirrel; herd size does not vary with habitat openness in feral horses, whereas it increases with the distance at which individuals perceive one another in ruminants living in groups that frequently merge and break up. The propensity of living systems to determine the world in which they live is termed ‘enaction’ (Varela 1989). A large part of my activity aims at illustrating this phenomenon in mammals and, when possible, at analysing the involved mechanisms, especially in the case of collective systems (groups and populations). Integrating the fact that living systems specify the world and the properties of the world in which they live is fundamental for understanding how they react when the environment changes, but also how they evolve and colonise new habitats: a heritable variation in morphology, physiology or behaviour typically induces a change in the ecological niche specified by the individual and the collective(s) in which it participates.

Principales publications / Main publications

(voir aussi / see also my ResearchGate page)

Taille et dynamique des groupes / Group size and dynamics

Gerard J.-F., Bideau E., Maublanc M.-L., Loisel P., Marchal C. 2002. Herd size in large herbivores: encoded in the individual or emergent? The Biological Bulletin 202 : 275-282.

Gerard J.-F., Loisel P. 1995. Spontaneous emergence of a relationship between habitat openness and mean group size and its possible evolutionary consequences in large herbivores. Journal of theoretical Biology 176 : 511-522.

Gerard J.-F., Le Pendu Y., Maublanc M.-L., Vincent J.-P., Poulle M.-L., Cibien C. 1995. Large group formation in European roe deer : an adaptive feature? Revue d'Ecologie (Terre & Vie) 50 : 391-401.

Pays O., Benhamou S., Helder R., Gerard J.-F. 2007. The dynamics of group formation in large mammalian herbivores: an analysis in the European roe deer. Animal Behaviour 74: 1429-1441.

Pépin D., Gerard J.-F. 2008. Group dynamics and local population density-dependence of group size in the Pyrenean chamois, Rupicapra pyrenaica. Animal Behaviour 75: 361-369.

Giotto N., Gerard J.-F. 2010. The social and spatial organisation of the beira antelope (Dorcatragus megalotis): a relic from the past? European Journal of Wildlife Research 56 : 481–491.

chevreuils

Composition des groupes et ségrégation des sexes / Group composition and sexual segregation

Gerard J.-F., Richard-Hansen C. 1992. Social affinities as the basis of the social organization of a Pyrenean Chamois (Rupicapra pyrenaica) population in an open mountain range. Behavioural Processes 28 : 111-122.

Cransac N., Gerard J.-F., Maublanc M.-L., Pépin D. 1998. An example of segregation between age and sex classes only weakly related to habitat use in mouflon sheep (Ovis gmelini). Journal of Zoology, London 244: 371-378.

Le Pendu Y., Guilhem C., Briedermann L., Maublanc M.-L., Gerard J.-F. 2000. Interactions and associations between age and sex classes in mouflon sheep (Ovis gmelini) during winter. Behavioural Processes 52 : 97-107.

Villerette N., Helder R., Angibault J.-M., Cargnelutti B., Gerard J.-F. 2006. Sexual segregation in fallow deer: are mixed-sex groups especially unstable because of asynchrony between the sexes? Comptes Rendus de l’Académie des Sciences, Biologies 329 : 551-558.

Villerette N., Marchal C., Pays O., Delorme D., Gerard J.-F. 2006. Do the sexes tend to segregate in roe deer in agricultural environments? An analysis of group composition. Canadian Journal of Zoology 84 : 787-796.

Michelena P., Noël S., Gautrais J., Bon R., Gerard J.-F., Deneubourg J.-L. 2006. Sexual dimorphism, activity budget and synchrony in groups of sheep. Oecologia 148 : 170-180.

Guilhem C., Bideau E., Gerard J.-F., Maublanc M.-L., Pépin D. 2006. Early differentiation of male and female interactive behaviour as a possible mechanism for sexual segregation in mouflon sheep (Ovis gmelini). Applied Animal Behaviour Science 98 : 54-69.

mouflons

Comportement de vigilance / Vigilance behaviour

Quenette P.-Y., Gerard J.-F. 1992. From individual to collective vigilance in wild boar. Canadian Journal of Zoology 70 : 1632-1635.

Pays O., Jarman P.J, Loisel P., Gerard J.-F. 2007. Coordination, independence or synchronisation of individual vigilance in the eastern grey kangaroo? Animal Behaviour 73: 595-604.

sangliers

Organisation spatio-temporelle du comportement /Spatio-temporal organisation of behaviour

Giotto N, Gerard J.-F, Ziv A., Bouskila A., Bar-David S. 2015. Space-use patterns of the Asiatic wild ass (Equus hemionus): complementary insights from displacement, recursion movement and habitat selection analyses. PLoS ONE 10(12): e0143279. doi:10.1371/journal.pone.0143279

Giotto N., Picot D., Maublanc M.-L., Gerard J.-F. 2013. Effects of seasonal heat on the activity rhythm, habitat use, and space use of the beira antelope in southern Djibouti. Journal of Arid Environment 89 : 5-12.

Mechkour F., Maublanc M.-L., Bideau E., Gerard J.-F., Pépin D. 2008. Spatial organization and spatial distribution of activities within home ranges in a springbok (Antidorcas marsupialis) captive population. Zoo Biology 27: 19-35.

Pereboom V., Mergey M., Villerette N., Helder R., Gerard J.-F., Lodé T. 2008. Movement patterns, habitat selection, and corridor use of pine marten (Martes martes). Canadian Journal of Zoology 86 : 983-991.

Dubois M., Gerard J.-F., Sampaio E., de Faria Galvão O., Guilhem C. 2001. Spatial facilitation in a probing task in wedge-capped capuchins (Cebus olivaceus). International Journal of Primatology 22 : 993-1006.

sprinboks

Synthèses / Syntheses

Gerard J.-F., Dubois M.J., Mechkour F., Bideau E., Maublanc M.-L. 2005. Comportement et cognition animale : la perspective de l'énaction. In : Delfour, F., Dubois, M.J., Edits. Autour de l'éthologie et de la cognition animale. Lyon, Presses Universitaires de Lyon, pp. 155-182.

Gerard J.-F., Gonzalez G., Guilhem C., Le Pendu Y., Quenette P.-Y., Richard-Hansen C. 1997. Emergences collectives chez les ongulés sauvages. In : Theraulaz G., Spitz F., Edits. Auto-organisation et comportement. Paris, Hermès, pp. 171-186.

Gerard J.-F., Dubois M., Le Pendu Y., Guilhem C., Mechkour F. 1997. Mondes émergents et évolution des systèmes vivants. In : Theraulaz G., Spitz F., Edits. Auto-organisation et comportement. Paris, Hermès, pp. 235-251.

Gerard J.-F., Richard-Hansen C., Maublanc M.-L., Bideau E. 1993. Probable exaptations within the « distributed herd ». Revue d'Ecologie (Terre & Vie) 48 : 239-248.

isard