En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Bienvenue sur le site Agir INP Toulouse logo membre Labex SMS Institut de convergence #Digitag Institut Carnot Plant2Pro

UMR AGIR AGroécologie, Innovations et TeRritoires

Magne Marie-Angélina

Marie-Angélina Magne
© UMR Agir
Maître de conférences en Zootechnie, ENSFEA (Ecole Nationale Supérieure de la Formation de l'Enseignement Agricole)

Coordonnées

Marie-Angélina MAGNE
ENSFEA, UMR 1248 AGIR, Equipe MAGELLAN
BP 52627. F- 31326 Castanet-Tolosan Cedex
Tel. (poste INRA) : +33 (0)5 61 28 50 87

Tel. (poste ENSFEA) : +33 (0)5 61 75 32 46
E-mail : marie-angelina.magne@toulouse.inra.fr

Activités de recherche

Mon projet de recherche vise à produire des connaissances et méthodologies pour accompagner le développement de systèmes d’élevage agroécologiques (ie. qui exploitent les régulations biologiques des animaux et des ressources fourragères pour produire durablement et s’adapter aux conditions de milieux incertaines).

Dans mon acception de l’agroécologie, le développement de tels systèmes d’élevage suppose qu’ils :

- reposent sur un recours accru à des régulations biologiques afin de concilier productivité et autonomie en intrants ;

- soient liés à leur environnement physique et cherchent à valoriser les interactions entre composantes du système (troupeaux, ressources végétales et l’éleveur gestionnaire) ;

- soient basés sur la biodiversité notamment l’agrodiversité (animale et végétale), considérée comme une ressource support de services écosystémiques et qui cherchent à la renouveler ;

- satisfassent à un même niveau de priorité la production et l’intégrité de l’agro-écosystème ;

- soient, de par les ressources qui le composent, leur fonctionnement et leur mode de pilotage dotés de capacités adaptatives pour faire face des environnements incertains ;

- soient co-construits avec les professionnels agricoles et des territoires concernés dans leur diversité (éleveurs, conseillers, PNR, enseignants de lycées agricoles...) car basés sur des savoirs situés et pluriels. 

Trois éléments sont intégrés dans mes travaux de recherche : le lien aux ressources locales tant biologiques qu’humaines, le lien à l’action et le lien entre les capacités adaptatives biologiques animales et celles de l’éleveur qui les gère dans le temps long.

Fort de ces principes, mon projet de recherche vise à répondre à la question suivante : Comment valoriser et gérer les ressources animales domestiques, leur diversité et leurs interactions avec les ressources fourragères cultivées pour concilier différents ordres de performances (production, économe et capacité à renouveler les agro-ressources) et leur stabilité dans le temps (capacités adaptatives) ?

Pour répondre à cette question, mes travaux sont menés autour des 3 pôles inter-reliés suivants :

- La conception de systèmes d’élevage basés sur les interactions entre les différentes ressources animales élevées et ressources végétales cultivées et les modes de gestion de ces interactions. L’objectif est d’étudier les services et disservices rendus par la diversité au sein d’un système d’élevage, à caractériser les modes de gestion de cette diversité et la conception de modes de gestion qui favorisent le meilleur compromis entre services et disservices. Les analyses portent aux échelles du troupeau et de l’exploitation. La diversité ici est engendrée par les interactions entre composantes animales (entre espèces, entre races,  entre lots, entre types génétiques) et entre composantes animales et les ressources fourragères.

- L’évaluation des performances globales de tels systèmes d’élevage, thématique qui est intimement liée à l’entrée conception. L’objectif est de renouveler le cadre d’évaluation des performances des systèmes d’élevage  en mobilisant les principes de l’agroécologie et en s’appuyant sur les cadres conceptuels que sont ceux de la vulnérabilité des systèmes au changement et à la variabilité climatique et des services éco systémiques sont mobilisés pour renouveler les cadres d’évaluation des systèmes d’élevage

- Assurer la transition agroécologique des systèmes d’élevage ainsi conçus et évalués. Pour cela, je travaille en partenariat fort avec les acteurs des territoires d’élevage et notamment les collectifs d’éleveurs et de leurs « conseillers » et je travaille avec ces acteurs ainsi qu’avec des enseignants autour de la transposition des travaux de recherche. Ces dispositifs participatifs me permettent de faciliter les apprentissages collectifs nécessaires à la transition agroécologique. Je mène ainsi des travaux avec des chercheurs en didactiques des sciences pour étudier en quoi les outils de conception et d’évaluation de systèmes d’élevage agroécologiques conçus dans le cadre de travaux de recherche sont des supports d’enseignement apprentissage efficaces pour former les futurs éleveurs et conseillers agricoles à produire autrement.    

Activités d’enseignement

Mes activités d'enseignement sont menées dans tous les champs de formation de l’ENSFEA : formation initiale et continue des enseignants de productions animales (systèmes d’élevage, aquaculture, hippologie-équitation), formation diplômante (Master MEEF), le Dispositif National d’Appui.

Matières enseignées : Zootechnie générale et zootechnie système (interactions élevage environnement, durabilité, agroécologie et élevage...); Didactique des productions animales (référentiels, progression pédagogique, évaluation par capacités professionnelles, traces écrites en TP...).

Responsabilités collectives

Recherche

· Co-animation du groupe zootechnie du département SAD

. Animation du réseau Extase (Explorer la Transition Agroécologique des Systèmes d'Elevage (2015-2017), financement SAD

Formation

· Depuis 2010 : membre élue (titulaire) au Conseil Scientifique de l’école.

. Depuis 2016 : membre élue (suppléante) au Conseil des Enseignants de l'école

. Membre du comité d'orientation Enseigner à Produire Autrement

Diplômes

2007 

Doctorat en Zootechnie Système Université Montpellier II –SupAgro. Mention Très Honorable.

Thèse sur « Modélisation du système d'information des agriculteurs. Le cas des éleveurs de bovins allaitants »

2003 

Diplôme d'Agronomie Approfondie, Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Montpellier (actuelle SupAgro). Spécialité : Agro-Environnement –

Sujet de stage : Aide à la décision en élevage bovin allaitant : caractérisation des pratiques de conseil en Creuse

Liste de publications