En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Bienvenue sur le site Agir INP Toulouse logo membre Labex SMS Institut de convergence #Digitag Institut Carnot Plant2Pro

UMR AGIR AGroécologie, Innovations et TeRritoires

Soutenance de doctorat de Tiago Teixera Da Silva Siqueira

19 décembre 2017 à 9:30 - Université Toulouse Jean-Jaurès, Maison de la recherche et de la valorisation

Forme d'organisation et profil environnemental de l’exploitation agricole : le cas du secteur laitier

Résumé

 Cette thèse a pour objectif d’apporter une contribution à l’analyse de la relation entre formes d’organisation et performance environnementale des exploitations agricoles. Elle étudie les liens entre d’une part, la manière dont l’exploitation est organisée et gouvernée et, d’autre part, l’ensemble des pratiques qui fondent son profil environnemental. Elle offre une revue de la littérature économique relative à l’analyse de la performance environnementale des exploitations agricoles et de ses déterminants. Dans le prolongement des propositions théoriques relevant de l’économie néo-institutionnelle et de l’économie évolutionniste, elle propose un cadre analytique de la relation entre formes d’exploitation et profils environnementaux. Ce cadre est appliqué au cas des exploitations agricoles laitières autour de trois chapitres complémentaires, qui combinent à la fois une approche quantitative mobilisant des données du Recensement agricole français de 2010, et une approche qualitative basée sur des monographies d’exploitations réalisées au Brésil. Ainsi, cette thèse contribue à la littérature empirique sur la performance environnementale par son approche systémique et multicritère des exploitations laitières qui permet la construction d’un profil de pratiques agro-environnementales. Dans l’analyse des déterminants de ce profil, elle montre l’importance d’une conception de l’exploitation en tant que système complexe doté d’une structure, d’une gouvernance et d’une capacité d’adaptation propres, et évoluant en interaction avec son environnement externe. La thèse montre enfin qu’il n’existe pas un alignement strict entre formes d’organisation et performance environnementale mais que certaines formes d’exploitation sont plus aptes que d’autres à prendre en compte certaines pratiques agro-environnementales.

Membres du jury

Monsieur Charilaos KEPHALIACOS, Professeur émérite à l'ENSFEA Toulouse

Madame Corinne TANGUY, Professeure à l’AgroSup, Dijon, Rapporteur

Madame Danielle GALLIANO, Directrice de Recherche à l’INRA Toulouse, Directrice de thèse

Monsieur Emmanuel RAYNAUD, Directeur de Recherche à l’INRA Paris

Madame Sílvia Helena GALVÃO DE MIRANDA, Professeure Associée à l’ESALQ-USP, Piracicaba, Brésil, Rapporteur

Madame Thi-Dieu-Phuong Geneviève NGUYEN-THOLE, Maître de conférences HDR à l’INP-ENSA Toulouse, Co-Directrice de thèse