En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Logo ENVT Logo INP-EI purpan Logo UPS-Tlse3

Toxalim

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Equipe

Responsable d'équipe: Gladys MIREY

Composition de l'équipe

Photo E08

(cf. photo de droite à gauche, 2e rang puis 1er rang)

  • Gladys           MIREY              MCU Faculté de Pharmacie (PhD, HDR), Responsable d'équipe
     
  • Julien             VIGNARD         CR2 INRA (PhD)
  • Bernard          SALLES            PREX2 Pharmacie (DMV, Dr.Pharm., PhD, HDR)
  • Elisabeth        BEZINE            Doctorante (2012-2015)
  • Yoann            FEDOR             Doctorant (2009-2012)
  • Saleha            HASHIM           AT Faculté de Pharmacie
  • Elisa               BOUTET           MCU Faculté de Pharmacie (Dr. Pharm., PhD, HDR)

 

Contact de l'équipe

UMR 1331 TOXALIM INRA/INP/UPS - Equipe Génotoxicité & Signalisation
180, chemin de Tournefeuille, BP 93173
31027 TOULOUSE Cedex 3, France

Tel : +33 (0)5 82 06 63 00
Fax : +33 (0)5 61 28 52 44 

1) Personnels permanents

(ordre alphabétique)

Elisa BOUTET (Dr en Pharmacie, PhD, HDR), MCU

Tel : +33 582 06 63 44
Fax : +33 561 28 52 44

  • Elisa a fait ses études de Pharmacie à Lyon et a réalisé son doctorat dans l’industrie pharmaceutique entre 1999 et 2002. Elle a effectué son post-doctorat et son poste d’ATER en cancérologie, à Toulouse (INSERM, équipe C Susini). Elle est maître de conférences en Toxicologie à la faculté de Pharmacie de Toulouse depuis 2005. Elle a orienté sa recherche dans le domaine de la toxicologie, notamment la toxicologie professionnelle des pesticides. Elle a orienté son activité vers la génotoxicité de ces produits en étudiant les dommages à l’ADN dans des échantillons d’une cohorte d’agriculteurs. Elisa participe à d’autres projets collaboratifs afin d’étudier la génotoxicité de divers contaminants alimentaires, par exemple les nanoparticules, et tout spécialement le TiO2.

Anne FERNANDEZ-VIDAL (PhD), MCU

Tel : +33 582 06 63 38
Fax : +33 561 28 52 44

  • Anne a obtenu son doctorat à l’université Paul Sabatier de Toulouse en 2008 (INSERM – U563 Equipe B. Payrastre). Elle a étudié l’influence du microenvironnement sur la régulation de la prolifération des cellules hématopoïétiques. Elle a ensuite effectué son post-doctorat dans l’équipe de J-S Hoffmann (CNRS - INSERM U1037) et s’est intéressée aux mécanismes de contrôle de la réplication de l’ADN dont la dérégulation est source d’instabilité génétique. Anne a intégré l’équipe en septembre 2015 comme Maitre de conférences en Toxicologie à la faculté de Pharmacie de Toulouse. Elle oriente à présent ses activités de recherche sur l’étude du stress réplicatif de l’hôte et de ses mécanismes d’adaptation suite à l’exposition à divers xénobiotiques tels que la génotoxine bactérienne CDT.

Saleha HASHIM, AT (Faculté de Pharmacie)

Tel : +33 582 06 63 63
Fax : +33 561 28 52 44

  • Saleha a été recrutée en 2008. Elle participe à la préparation des TPs de Toxicologie à la Faculté de Pharmacie et, dans l'équipe, elle assure le maintien des solutions et la gestion du matériel nécessaire aux expérimentations.

Gladys MIREY (PhD, HDR), MCU

Tel : +33 582 06 63 38
Fax : +33 561 28 52 44

  • Gladys a obtenu son doctorat de Biologie Moléculaire et Cellulaire en 2000 à Paris (Institut Curie) et a effectué un post-doctorat à l’Université de Harvard aux Etats-Unis ainsi qu’à l’Université de Toulouse. Son travail porte principalement sur l’étude de voies de signalisation et sur la régulation du cycle cellulaire. Maître de conférences depuis 2004, elle a rejoint l’équipe de B. Salles en 2008 et a orienté son activité vers le développement de biotraceurs, afin de caractériser et de suivre les effets de substances génotoxiques.

Bernard SALLES (Dr en Pharmacie, HDR), PREX2

Tel : +33 582 06 64 02
Fax : +33 561 28 52 44

  • Bernard a créé et animé de 1991 à 2010 l'équipe "Radiobiologie et réparationde l'ADN" de l'IPBS (UMR5089 CNRS/Université) dédiée à la réparation des lésions de l'ADN et plus récemment des cassures de l’ADN. Un des objectifs consiste à valider des molécules susceptibles de sensibiliser les cellules tumorales au traitement radiothérapeutique inducteur de cassures par inhibition de l'activité de réparation. Cette équipe a été soutenue par différents contrats nationauxet régionaux et par le cancéropole GSO, l'ARC puis récemment la LIGUE contre le Cancer (équipe labellisée). Bernard dirige le nouvel Institut Toxalim, dédié à l’étude des contaminants alimentaires et leurs effets à long terme sur la santé humaine et animale.

Julien VIGNARD, (PhD), CR2 INRA

Tel : +33 582 06 63 64
Fax : +33 561 28 52 44

  • Julien a obtenu son doctorat de Biologie Cellulaire à l'INRA de Versailles en 2007 avant de partir au Canada effectuer un post-doctorat (Equipe J.Y. Masson, Québec). Il s'est principalement intéressé aux mécanismes de réparation des dommages à l'ADN en se focalisant plus particulièrement dans l'étude de la Recombinaison Homologue. Il a intégré notre équipe en Septembre 2011 en tant que Chargé de Recherche et a concentré ses activités sur le développement de biomarqueurs des dommages à l'ADN dans le but de mettre au point de nouveaux tests de génotoxicité.

2) Personnels temporaires

Vanessa GRAILLOT, Post Doctorante (2015-2017)

Tel : +33 582 06 64 19
Fax : +33 561 28 52 44

  • Vanessa a obtenu son doctorat de Toxicologie en 2012 à l’INRA de Toulouse, au sein de ToxAlim. Son travail portait sur l’appréciation quantitative de l’exposition alimentaire à des mélanges de pesticides et mécanismes de génotoxicité. Elle a été recrutée en 2015 afin de développer un test de micronoyau en temps réel dans le cadre du projet Genotrace.

Marianne CHEVALIER, CDD AI (2014-2017)

Tel : +33 582 06 64 19
Fax : +33 561 28 52 44

  • Marianne a fait un BTS Bioanalyses et Contrôles au lycée Jean Mermoz à Montpellier. Elle a été recrutée sur contrat sur le projet "Pesticides exposure, Biomarkers and Genetic Polymorphisms" financé par l'ITMO Cancer-INCA (coordination Elisa Boutet). Pour ce projet, elle travaille sur des échantillons provenant d'une cohorte d'agriculteurs exposés aux pesticides.​

Benoît PONS, Doctorant (2016-2019)

Tel : +33 582 06 64 19
Fax : +33 561 28 52 44

  • Benoit a fait des études d’ingénieur en biochimie à l’Institut National des Sciences Appliquées (INSA) de Toulouse. Il a rejoint l’équipe en 2016 dans le cadre de sa thèse. Celle-ci porte sur les effets génotoxiques de la toxine bactérienne Cytolethal Distending Toxin (CDT) dans la cancérogénèse colorectale.​

3) Anciens membres de l'équipe

Sarah BETTINI, Doctorante (2013-2016)

  • Sarah a fait des études de Biologie Cellulaire et Immunologie à l'Université Paul Sabatier (Toulouse 3). Elle a rejoint notre équipe en 2013 dans le cadre de sa thèse. Son sujet porte sur l'étude de la génotoxicité des nanoparticules, en particulier du TiO2, comme contaminants alimentaires.

Elisabeth BEZINE, Doctorante (2012-2015)

  • Elisabeth a fait des études de Biologie Cellulaire et Moléculaire à l'Université Paul Sabatier. Elle a rejoint notre équipe en 2012 dans le cadre de son stage de Master 2 Recherche. Son sujet porte sur l'étude des voies de signalisations activées en réponse aux dommages induits par la toxine bactérienne CDT.

Denis JULLIEN, Post-doctorant (2011-2014)

  • Denis a obtenu son doctorat à l'Université Paul Sabatier à Toulouse en 1998. Durant son stage postdoctoral à Edimbourg dans le groupe de Y. Adachi, il a étudié la protéine 53BP1 dans les foyers de cassure double brin. Il a par la suite rejoint la start-up toulousaine ENDOCUBE pour un projet de recherche translationnelle dans le domaine de l'inflammation. Revenu en 2007 dans le circuit académique, il s'est intéressé au contrôle de la transition G2/M dans le groupe de B. Ducommun, en particulier à travers la régulation de la phosphatase CDC25B. Depuis 2011, il travaille au développement de senseurs fluorescents de détection du stress génotoxique.

Yoann FEDOR, Doctorant (MESR) 2009-2012

  • Yoann a rejoint l’équipe en 2008 à l’occasion de son stage de Master 2, portant sur l’étude de nouvelles fonctions de la protéine Ku - impliquée dans la réparation des cassures double-brin par le mécanisme de Jonction des Extrémités Non Homologues. Il a obtenu une allocation ministérielle pour initier un travail de doctorat (2009-2012) et développer des biomarqueurs des cassures double-brin de l’ADN.

Marie-Laure TRAVERS, Ingénieur d’Etude (2010-2011)

  • Marie-Laure a rejoint l’équipe en 2010 pour y étudier les mécanismes conduisant aux cassures double-brin de l’ADN, après exposition des cellules à la toxine CDT. Elle est spécialisée en cytométrie de flux mais développe également des approches biochimiques et cellulaires.