En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Logo ENVT Logo INP-EI purpan Logo UPS-Tlse3

Toxalim

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Recherches

Notre stratégie de recherche :

De la biosynthèse à la toxicité des mycotoxines : un continuum...

Image_HCERES_2010

Une approche selon trois axes :

fungi
  • UNE MEILLEURE CONNAISSANCE DES MOISISSURES
    • Caractérisation des contaminants fongiques aux différents niveaux des chaînes alimentaires humaine et animale
    • Influence des facteurs biotiques et abiotiques sur la synthèse des mycotoxines

Les moisissures sont des micro-organismes capables de coloniser de très nombreux substrats grâce à leur équipement enzymatique complet et varié. Leur développement peut entraîner une altération des aliments et l'accumulation de mycotoxines. La connaissance de la nature des espèces susceptibles d'être rencontrées sur les différents aliments, de leurs conditions de développement et de l'influence des facteurs biotiques et abiotiques sur la synthèse des mycotoxines sont autant d'éléments indispensables à une meilleure évaluation du risque mycotoxique. Ces données prennent aussi une importance particulière dans un contexte de changements climatiques globaux qui va probablement modifier la distribution géographique des espèces fongiques toxinogènes et les risques sanitaires associés. De même, la connaissance des facteurs environnementaux susceptibles de moduler la toxinogenèse peuvent être mis à profit pour établir des stratégies alternatives de lutte compatibles avec une réduction des intrants chimiques en agriculture (écophyto).

-

Chromato
  • UNE MEILLEURE CONNAISSANCE DES TOXINES
    • Caractérisation du métabolisme secondaire des moisissures toxinogènes
    • Elucidation des voies de biosynthèse et de leurs régulations au niveau moléculaire

L'étude de nombreuses mycotoxines ne soulève pas de difficultés quand elles sont isolées, purifiées en quantités suffisantes pour les méthodes de détection habituellement utilisées en biologie (chromatographie, RMN, spectrométrie de masse). Quand elles se retrouvent dans un fluide biologique (sang, urine ...), elles sont souvent en quantité infinitésimale, l'effet de leurs matrices biologiques ou le bruit de fond rendent leur détection et leur quantification délicate.

-

Epithélium
  • UNE MEILLEURE CONNAISSANCE DE LEURS EFFETS
    • Mécanisme d’action des mycotoxines principalement sur l’intestin
    • Toxicité de mélanges de mycotoxines
    • Toxicité de nouveaux métabolites fungiques (toxines émergentes, toxines masquées, produits de dégradation, métabolites secondaires nouvellement identifiés)

Nous avons longuement étudié, dans le passé, les effets des mycotoxines sur la réponse immunitaire systémique. Nous orientons maintenant nos recherches sur les effets de ces toxines sur l'intestin (première cible des toxiques présents dans la nourriture), en particulier à la toxicité de mycotoxines émergentes et des mélanges de mycotoxines.

-