En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Logo INP-ENSIACET

Chimie Agro-Industrielle

Laboratoire de Chimie Agro-Industrielle

LabCom C2R-BioNut

Chimie du Carbone Renouvelable pour la Bio-Fertilisation & Nutrition des Plantes

Lolo BioNut

Le Laboratoire Commun C2R-BioNut émane du Laboratoire de Chimie Agro-Industrielle – UMR CAI 1010 INRA/INP-ENSIACET et de la société Agronutrition. Son objectif principal est de concevoir dès juin 2014 des solutions innovantes en BioFertilisation pour la Nutrition des Plantes. L’enjeu est de maintenir dans une agriculture durable un niveau de production agricole élevé, tout en limitant l’impact environnemental.

Trois stratégies sont mises en œuvre dont deux stratégies de type dual : Chimie Verte/Agronomie, Biotechnologie/Agronomie et une stratégie selon le triptyque Chimie Verte/Biotechnologie/Agronomie. De par leur multidisciplinarité, ces approches visent un effet synergique.

  • Stratégie Chimie Verte/ Agronomie. La chimie du carbone renouvelable utilisera le glycérol comme modèle de source de carbone. Le glycérol, co-produit des industries oléochimiques sera une matière première utilisée dans le programme pour étudier les voies originales de synthèse de synthons cyclocarbonates glycériliques technofonctionnels, de synthèse des monomères et oligomères carbonates glycériliques linéaires et/ou hyperbranchés et de synthèse des macromolécules dendrimères-like. Ces nouvelles matières biosourcées offrent des opportunités d’élaborer des fluides électrorhéologiques voire magnéto-rhéologiques en l’état ou de préférence en interactions avec les macro-, méso- et oligoéléments. On se propose de développer des nouvelles technologies de constructions particulaires, hybrides, organique-inorganique aux structures évolutives réversibles solide/liquide douées des propriétés d’adjuvantation compatibilisantes des intrants. Elles offrent l’opportunité d’étudier le concept « hôte/invité ». Le concept « hôte/invité » sera placé au centre d’études de complexation, vectorisation et libération contrôlée et ciblée.
  • Stratégie Biotechnologie/Agronomie et contrôle des intrants par l’approche associative des interactions micro-organismes/plantes cultivées. Le programme Biotechnologie/Agronomie de la Société Agronutrition a permis de développer spécifiquement des biofertilisants sous forme de solutions innovantes basées sur trois types de microorganismes, les Actinomycètes, les Azotobacters et les Endomycorhizes. Plusieurs verrous demeurent sans solutions dans cette thématique et nécessitent des efforts supplémentaires pour la formulation, la vectorisation et la potentialisation des activités biologiques d’actifs. Le développement économique de ses produits est principalement freiné par l’absence de ce type de solutions. Elles pourraient être apportées par les avancées technologiques de la chimie du glycérol.

Les activités de recherches menées au sein de la plateforme biotechnologie d’Agronutrition contribuent à l’acquisition de nouvelles connaissances sur l’impact de ces micro-organismes sur la physiologie des plantes cultivées. Elles font l’objet de valorisations industrielles pour optimiser les productions végétales comme sources de carbone vert et la conception de nouveaux produits phytopharmaceutiques pour la biosanté des plantes cultivées (biofertilisants, biostimulants et biocontrôle des maladies).

La chimie du carbone renouvelable suggère un deuxième modèle exploratoire pour exalter les synergies des signatures moléculaires et leur réponse aux stress et stimuli extérieurs biotiques et abiotiques. Les constituants membranaires (oléosomes/oléosines, phospholipides, sphingolipides, stérols…) seront mis à profit pour leurs propriétés techno-fonctionnelles intrinsèques et pour leur richesse en oligoéléments natifs. Des approches d’adsorption réversibles de ces multi-constituants et de conservateurs et d’antioxydants sur des microorganismes (bactéries, champignons, …) et/ou des extraits biosourcés seront proposées pour formuler ces matières actives sous forme de films fins pour stimuler leur effet nutriciteur.